J'ai quitté Satan

J'ai quitté Satan

Michela

Préface du cardinal Martins. L'histoire vraie de l'adepte d'une puissante secte satanique actuellement en activité en Italie : des rites d'initiation aux messes noires et sacrifices offerts à Satan jusqu'à la décision de s'enfuir. A l'apogée d'une carrière professionnelle couronnée de succès et de richesses, la recherche de nouvelles expériences amène Michela à rencontrer un groupe ésotérique qui lui promet émotions fortes et bonheur. C'est le début d'une expérience qui va bouleverser toute sa vie et l'amener — elle l'admet elle-même — à tout commettre, à part un homicide : messes noires, rites d'initiations et sacrifices à Satan se succèdent dans une spirale infernale de pratiques diaboliques où, constamment sous l'emprise de drogue, elle perd peu à peu le contact avec la réalité. Après avoir gravi un à un les échelons de la hierarchie interne de la secte, elle est chargée d'assassiner une personne. C'est alors qu'elle comprend qu'elle ne peut plus continuer ainsi et que, s'accrochant à ce qui lui reste de volonté, elle décide de fuir. Les témoignages relatifs à cette période sont bouleversants : parler en langues inconnues, se trouver investie d'une force surhumaine, être physiquement totalement insensible à la douleur tous signes de la présence diabolique qui la possède jusqu'à ce que, après une période intense d'accompagnement psycho-spirituel et d'exorcismes, elle soit enfin délivrée du Malin. Avertissement : "Je déconseille aux personnes psychologiquement fragiles ou particulièrement sensibles la lecture des passages les plus répugnants qui font frémir d'horreur." Père Bamonte, Exorciste. Extrait de l'introduction.

 16€